La Vague bleue et le Titanic rose

Publié le par Eric RAOULT

La campagne électorale du 2e tour sera terminée Samedi soir !

Jusqu'au dernier moment, notre équipe va donc continuer à expliquer sur les marchés, les cages d'escalier, les arrêts de bus que le vote de Dimanche n'est pas le rassemblement de la peur et de la haine, mais de l'espoir.

Face à nous, nos adversaires ressemblent à une sorte de "Titanic rose qui prend l'eau". Mais où le principal rôle ne serait pas tenu par Léonardo DI CAPRIO, mais par un pâle candidat socialiste qui devra marquer "dépité" et non "député" sur sa carte de visite !

Un parti socialiste qui se déchire à belles dents, qui n'en finit pas de régler ses comptes, faute de tenir compte de l'avis des français !

Un Parti socialiste qui se raccroche aux branches d'une opinion qui juge très sévèrement une gauche déconnectée des réalités, qui ne sait que proclamer des valeurs qu'elle ne s'applique pas. En italien, gauche se dit "sinistra". le mot est bien traduit !

Cette gauche était hier généreuse, elle est devenue sectaire et méchante. Parfois même violente !!!

La campagne de mon adversaire du PS est caricaturale, voire minable. Il ne sait plus où il en est ! Il est "KO debout" : il avait déjà informé les services du Conseil général qu'il serait député prochainement. Dans les pays socialistes, on est nommé, mais dans les démocraties, on est élu !

Depuis le début de la campagne, ce sont mensonges, contre vérités, dénigrements, manoeuvres, hypocrisies : un climat de haine qui conduit les jeunes de Clichy à me jeter pierres et insultes quand je vais dans cette ville. Alors même, que je passe mon temps à les aider, à financer la politique municipale, et à décorer ses élus qui sont d'une rare ingratitude.

Ils sont déçus, nous l'avons été lors des dernières régionales. Mais nous, nous n'avons pas eu l'invective aux lèvres. Nous avons réfléchi, nous avons débattu, nous avons travaillé, puis nous avons gagné !

Au secours, la gauche est mal partie !

Enfin, la droite revient, avec une belle vague bleue !

Oui, le Titanic socialiste coule, et la vague bleue va rafraichir et réveiller notre démocratie.

Alors, avec Nicolas SARKOZY,

Allez les bleus !

Commenter cet article